belrond1

Les 5 bonnes raisons d’accepter vos rondeurs.

Chaque personne ronde à sa propre histoire avec ses kilos. L’origine de la prise de poids peut prendre plusieurs formes. L’héritage génétique, un choc psychologique, une grossesse, des troubles alimentaires ect… Mais dans la course à l’amaigrissement, on retrouve des comportements communs.

L’accumulation de régimes tout aussi révolutionnaires les uns que les autres, la prise de compléments alimentaires tous miraculeux bien sûr, le choix de vêtements plus larges qu’il n’en faut…bref des mécanismes que vous connaissez très bien.

Malgré tout vous avez maintes fois tenté de vous résoudre à accepter vos rondeurs.

Oui mais voilà, pour vous empêcher d’adopter une nouvelle philosophie de vie, des obstacles vont se mettre en travers de votre chemin :

  • Vous êtes inondée d’images vous rappelant que vous devez impérativement vous conformer à une norme morphologique.
  • Vous zieutez votre collègue Truc sur laquelle le régime du Docteur Machin semble bien fonctionner, ouah elle a déjà perdu 5 kg !

Elle vous lance la petite phrase assassine « tu devrais essayer toi aussi ».

Au self de l’entreprise, toutes les autres ne parlent que de ça, la félicitent et lui demandent de leur fournir tous les secrets de ce miracle.

  • C’est le week-end, une amie vous invite à venir boire un verre chez elle ainsi que d’autres copines. Dans la foulée, elle vous montre des patchs qu’elle utilise pour maigrir et en profite pour vous informer qu’elle les distribue également.
  • Il y a des soldes mais les tailles des vêtements sur lesquels vous avez flashé, ne dépassent pas le 40. Vous rentrez frustrée de votre shopping « les bonnes affaires »

Il n’en faut pas plus pour jeter aux orties vos multiples tentatives de vous accepter telle que vous êtes.

Retentez le coup et dans le même temps dégainez les 5 bonnes raisons d’accepter vos rondeurs.

  • Parce que les régimes ne fonctionnent pas
  • Parce que vous n’êtes pas seule
  • Parce que vous voulez garder en forme votre mental
  • Parce que vous avez des droits
  • Parce qu’une nouvelle prise de conscience est en marche