BONNES RÉSOLUTIONS

Résolutions 2017

Vive la nouvelle année !
« La folie, c’est de faire toujours la même chose, et s’attendre à un résultat différent » . Albert Einstein .
Ou encore…
« Si tu fais ce que tu as toujours fait, tu obtiendras
ce que tu as toujours obtenu ». Anonyme
Ou encore…
« Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé, sont condamnés à le répéter. Georges Santayana »
Voilà, je pourrais continuer encore un moment cette litanie de citations, qui n’a qu’un but : mettre à profit cette période de vœux pieux pour parler de nos résolutions annuelles, proclamées avec la ferveur des nouveaux convertis, alors même que, bien souvent, nous sommes des vétérans en la matière.
C’est ainsi que, non seulement nous nous soumettons au « Mince, tu seras ! », injonction de la Société à notre égard, mais nous poussons la servitude jusqu’à nous approprier cet ordre !
Chaque début d’année donc, la majorité d’entre nous (80% des Français souhaitent maigrir), au milieu d’une myriade de bonnes résolutions, prenons celles de maigrir .Cette année, c’est sûr, ce sera la bonne ! Pour telle ou telle raison, la réussite sera au bout de la fourchette de haricots verts ! Tout est différent, bien sûr ! On est plus mature, plus résolu, plus motivé, plus…tout !
Euh… Vraiment ? A-t-on pris la peine de se poser des questions sur les échecs précédents ? Bien sûr, la question ne se pose justement pas pour les régimes entamés le 2 Janvier et avortés le 3 janvier ! Mais pour les autres ? Que s’est-il passé ? Pourquoi ce sont-ils encore soldés par un échec ?
Ce sont des questions qu’on ne se pose pas. Ou alors, très rarement ! On pose un couvercle dessus, et on évite autant que possible d’y penser, programmant ainsi, l’échec suivant.
Alors, et si, en ce début d’année, on choisissait de bouger les lignes ? De quitter l’autoroute de l’affirmatif : « Je perdrai 22 kilos en 2017 » pour emprunter les bretelles du questionnement : « Pourquoi » ? « Comment » ?, « et si… » ?
On aurait, je crois, plus de chances d’arriver à bon port. Peut-être pas à notre poids idéal, mais au moins à un mieux-être , à une meilleure acceptation de soi .Les résolutions de nouvelles année ne sont pas mauvaises en soi ; Le début d’année est un moment propices aux bilans sur l’année écoulée et à la formulation de projets pour la nouvelle année ; Simplement , pour que ces résolutions tiennent, il faut peut-être suivre ce proverbe de mon pays d’origine, le BENIN, « Si tu ne sais pas où vas ,souviens-toi d’où tu viens ».
Alors, à tous, je souhaite une excellente année et beaucoup de bienveillance à votre égard.
Dites-moi, dans les commentaires ci-bas, quelles sont vos résolutions pour l’année à venir…que vous compter réellement tenir ?
A bientôt,
Corine.

2 réflexions au sujet de « BONNES RÉSOLUTIONS »

  1. MERCI Corine pour cette réflexion.
    Il y a bien longtemps que les bonnes résolutions sont devenues de simples souhaits prononcés du bout des lèvres. Non suivis d’une réelle volonté, d’un engagement certain, ni d’une action, très vite, ces résolutions deviennent inexistantes.
    Une bonne résolution doit être prise avec les tripes, et être suivie d’une action constante, et doit amener des résultats. Voilà, :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *