MINCE ALORS !!!

me

Franchement, je ne m’attendais pas à celle-là !

Amies lectrices, bonjour !

J’ai posté cette photo sur Facebook et je l’ai utilisée pour mon profil instagram . Je l’aime bien, cette photo ! D’abord parce qu’elle a été prise dans un moment d’allégresse, et aussi parce que j’y porte une robe que j’aime tellement que je l’avais achetée en deux exemplaires !

En ce qui concerne les photos, je crois que la passion ou la hantise du rendu final est universellement partagée par toutes les femmes : Il y a celles qui adorent, s’admirent sans relâche,  et n’en reviennent toujours pas de tant de grâce et de perfection ;  il y a celles qui détestent, imperméables au moindre compliment, et refusant de se laisser prendre au piège de cette gausserie déguisée en louange ! Et puis il y a celles, dont je fais partie, qui, tantôt se trouvent jolies, tantôt acceptables, et parfois sont horrifiées par le résultat final.

Quelques jours après avoir posté cette photo donc, l’alerte fut lancée par une amie qui, au téléphone, me sortit cette phrase extraordinaire :

  • Tu sais Corine, en fait, tu n’es pas si ronde que ça !
  • Tu plaisantes ? répondis-je en fixant alors l’appareil, comme s’il était responsable du propos absurde de mon amie.
  • Ben…non … quand on voit ta photo…euh …

Puis, dans la semaine qui suivit, j’entendis encore cette remarque,  plusieurs  fois. Je repris alors la photo, l’observai de plus près, et me dis que oui, la robe, la pose, l’effet BD peut-être, en tout cas, plusieurs choses concouraient à me faire paraître plus mince que je ne me percevais, en effet.

Et là, j’ai bien dit : « Que je me percevais », pas « Que je ne suis ». Grosse différence.

Car ce que nous percevons découle directement de nos croyances. Et nos croyances, ne sont QUE des croyances, PAS des faits. Nos croyances deviennent  notre réalité, notre vérité, pas LA réalité, ni LA vérité. Et là, je touche à une notion qui, pour moi est essentielle dans le chemin de l’acceptation de soi, dans la reconquête de notre estime de nous- même. Des éléments extérieurs tels que les images publicitaires diffusées à outrance peuvent influer sur notre perception des choses, mais le mot de la fin nous revient.

J’écrirai un article sur notre responsabilité prochainement. Je l’amorce ici simplement en notant que nous pouvons ou changer notre perception des choses ou en dépendre .

Lorsque j’ai eu ces commentaires me réfutant presque la légitimité à défendre les femmes rondes, j’ai repensé à ma balance et à mon IMC actuel (Indice de masse corporelle). Ma balance, cette menteuse, me donne un chiffre auquel personne ne veut croire, surtout pas moi !!! Quand à mon IMC, il frise l’obésité sévère !!!

Alors, quand moi, je m’aime en photo ou que mon amie me trouve pas assez ronde, devinez qui je choisis d’écouter ? Et même si je n’ai jamais rêvé de la minceur absolue, cette fois-ci, ma réaction a été : « Mince, alors » !!!

 

Dites-moi, dans les commentaires en bas, s’il vous est déjà arrivé, vous aussi, de remarquer une réelle disproportion entre votre perception de vous-même et celle des autres.

 

A bientôt, mes amies !

 

Corine.

5 réflexions au sujet de « MINCE ALORS !!! »

  1. mag dit :

    Les médias ont tellement formaté les tailles soit disant « idéales » qu’en fait nous sommes nombreuses à avoir une vision erronée de notre schéma corporel. Pour beaucoup les rondes souffrent forcement d’obésité et les minces ne le sont pas assez. Du coup les personnes s’attendent toujours à voir des rondes « très enrobées » et peuvent donc parfois être surprises de voir une image à laquelle elles ne s’attendaient pas.
    Ton image est belle et très artistique. On peut donc évidement être ronde et belle. A très bientôt.

  2. Le Du dit :

    Très justement dit, quelle belle analyse, entre perception, ressenti, et ce que l’on croit être la réalité et les « c…. » que d’autres regards, nous imposent… au point que cela nous semblent devenir une norme et que malheureusement, à force, nous la reprenons à notre compte….

    message en « privé », très chère Corine, une fois encore, suite à quelques péripéties, j’ai perdu tout mon répertoire de tél, donc, si tu peux m’appeler ou me communiquer tes coordonnées, ça serait juste génial, viens-tu à Paris cet été ? bien cordialement, bises Marie-Paule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *